top of page
  • sattvagauri

Mahashivaratri 2023 - Quelques nouvelles fraîches de l'ashram

Dernière mise à jour : 7 mai

Cette année enfin, après 3 longues années, nous étions de retour à l'ashram pour célébrer la fête de MahaShivaratri.


La nuit de MahaShivaratri est extrêmement auspicieuse du point de vue spirituel. C'est la nuit de l'année où le mental est le plus faible. Elle correspond à la 14ème nuit après la pleine lune du Taureau. De nombreux Maître spirituels ont atteint l'illumination pendant MahaShivaratri.


Cette fois-ci, c'était le 18 février 2023 et ce fut intense !


Shiva dans la forêt

Cette année fut un peu particulière. En effet, il y avait encore quelques restrictions dues au covid, notamment en rapport avec l'ouverture des frontières de la Chine, pays voisin de l'Inde. C'est pour cette raison qu'il n'y a pas eu de retraite organisée pour cette période. Seulement quelques devotees locaux et européens étaient présents. Nous étions seulement une petite quinzaine de privilégiés.

La période fut véritablement intense. La préparation pour Mahashivaratri dura 6 jours cette fois-ci (au lieu de 5 habituellement), jusqu'au jour J. Les journées étaient bien remplies . Comme chaque année, des Bramhanes lisent les Shiva Puranas et la Devi Bhagavatam. L'énergie de la lecture de ces textes sacrés en sanskrit se répand dans le temple et dans tous les environs. Swami Isa était très présent et donnait ses enseignements sur ces textes. Il y avait aussi comme tous les jours à l'ashram, les deux homas rituels du matin et du soir (cérémonie du feu mené par un Pujari).


Shivaratri est un processus, il comprend beaucoup de temps de sadhana (pratique spirituelle) pour la purification intérieure, et du temps de seva (service désintéressé) pour la purification extérieure.



Chaque jour, Swami nous donnait des pratiques spirituelles personnelles qu'il ajustait au fur et à mesure de notre état intérieur.


Dans ces conditions, petit à petit, le mental et les émotions trouvent un nouvel équilibre, plus positif. La vibration intérieure devient nettement plus perceptible. La force et la sérénité se développent. L'espace intérieur gagne en transparence et le silence se fait plus présent.

La nuit de Mahashivaratri fut puissante. Avec à nouveau des temps d'enseignement par Swami, la pratique personnelle, les homa. Et puis deux temps forts : lorsque Swami guida une méditation profonde, puis lorsqu'il entra en Samadhi vers minuit.


Le Samadhi est un état de fusion entre l'âme individuelle et la Conscience Universelle. Elle quitte le corps pour se fondre dans l'Univers. C'est très rare qu'un Maître spirituel entre en Samadhi en public. C'est donc une grâce de pouvoir y assister. En général cela dure entre 30 minutes et 1 heure. Le retour dans le corps est particulièrement laborieux car l'âme doit réintégrer la densité du corps.

Clairement, lorsqu'on quitte l'ashram et qu'on revient dans notre quotidien, on a l'impression d’être un peu comme un astronaute qui regarde avec beaucoup de recul le monde "de surface" dans lequel on vit. On a une Conscience plus développée tout en restant acteur de ce monde. Cela s'avère très positif car on revient avec une énergie puissante mais sereine qui permet de vivre le quotidien tout à fait différemment et d'y infuser une énergie plus lumineuse.

Swami nous dit souvent : "Soyez des lumières !"

 

Enfin, pour information, l'ashram Isalayam compte entamer des travaux de construction et de rénovation pour pouvoir mieux accueillir les personnes qui viennent y séjourner quelques jours. Une fois que cela sera finalisé, nous comptons bien proposer à nouveau des retraites pour les personnes intéressées de vivre un séjour hors du commun.



Comentarios


bottom of page